Décès du cosmonaute Alexei Alexandrovitch Goubarev le 21 février 2015 à l'âge de 84 ans.

Né le 29/3/31 à Gvardeïtsy dans la région de Kouybichev, il termine l’école aéronautique des mines et torpilles de la Marine en 1952. Il est alors pilote de la flotte du Pacifique. Il termine l’Académie de l’air Gagarine en 1961. Il est commandant d’escadrille dans la flotte de la Mer Noire (1500 heures de vol sur Yak-18, Tu-2, Il-28, L-29) en 1961 et instructeur de parachutisme (95 sauts) en décembre 1964. De septembre 1966 à 1969, il s’entraîne pour le programme militaire 7K-VI. Puis il passe sur le programme Kontakt en 1969/1971 (avec Fartouchny de novembre 1969 à mai 1970). Il se prépare ensuite sur le programme Saliout : 4e équipage, puis 3e équipage (Goubarev-Sevastianov-Voronov) pour DOS-1 de février à juin 1971, 3e équipage (Goubarev-Gretchko) pour DOS-2 d’octobre 1971 à juillet 1972 (échec au lancement) et DOS-3 d’octobre 1972 à avril 1973 (échec Cosmos-557). Il est doublure de Lazarev pour Soyouz-12 en 1973, puis vole à bord de Soyouz-17 en 1975. Puis il devient le commandant du groupe des cosmonautes d’Intercosmos en 1976 et vole une seconde fois à bord de Soyouz-28 en 1978. Il est chef adjoint de la Cité des étoiles en septembre 1981, candidat es sciences techniques en 1982 et général-major d’aviation en 1983. Il quitte l’armée le 21/6/88 et devient directeur général adjoint de la société ChelkovoAutoTrans jusqu’en 1992.

Décès de Anatoli Mikhailovitch Baklounov le 17 février 2015 à l'âge de 78 ans.

Né le 12 octobre 1936, il termine l'Institut d'aviation de Moscou et entre chez Lavotchkineoù il devient ingénieur principal, puis directeur de l'usine et premier adjoint du Directeur général en 1988, puis Directeur général en 1989/96. Il avait reçu l'ordre du travail du drapeau rouge en 1970 (Luna-16 et 17), le prix Lénine en 1973 (Lunakhod-2), l'ordre du travail du drapeau rouge en 1976, l'ordre de Lénine en 1986 (Vega). 

Notre ami René Bost, membre de l'IFHE, est décédé le 15 janvier à 89 ans. Il fut responsable de la recherche scientifique aux TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) de 1958 à 1967, puis responsable des Sciences de la vie au CNES de 1978 à 1990. Il fut le premier directeur du Medes (Institut de médecine et de physiologie spatiale) de 1990 à 1997 puis président de l’Amicale des Missions Australes et Polaire Françaises de 1997 à 2007. Il avait participer à l'hommage que nous avions rendu à André Lebeau en octobre 2013. Nous adressons nos condoléances à sa famille. 

Décès de Victor Pavlovitch Legostaiev le 8 janvier 2015 à l’âge de 84 ans

 

Né le 6 juin 1931, il termine l’école technique supérieure de Moscou (MVTU) en 1955 et entre au NII-1 de M.V.Keldysh dans le groupe de B.V.Raouchenbakh. Il travaille d’abord sur le missile ailé Bouria, puis sur le système d’orientation de Luna-3 (candidat es sciences techniques en 1959). En 1960, il passe dans l’OKB-1 de Korolev (secteur n°27) où il s’occupe du système d’orientation du vaisseau Vostok. Il reçoit l’ordre du travail du drapeau rouge pour le vol de Gagarine en 1961 et le prix Lénine en 1966 pour le Voskhod. Puis il développe les systèmes d’orientation des engins spatiaux de l’OKB-1 (vaisseaux habités, satellite automatiques, sondes interplanétaires, etc).

En 1974, il remplace Raouchenbakh et devient adjoint de B.E.Tchertok, chef du complexe n°3. Il reçoit l’ordre Lénine en 1976 pour Apollo-Soyouz et le prix d’Etat en 1989 pour la station orbitale Mir. En 1989, il devient premier adjoint du constructeur général, puis vice-président de RKK Energya en 1994. Il s’occupe de la station orbitale internationale, mais aussi de conversion. Il reçoit le prix d’Etat en 1999 pour des prothèses orthopédiques. Il était docteur es sciences techniques en 1987, professeur en 1991, membre-correspondant de l’Académie des sciences en 1997, académicien en 2003.

Décès du cosmonaute Boris Vladimirovitch Moroukov le 1e janvier 2015 à 65 ans.


Né le 1/10/50 à Moscou, il termine le 1e Institut de médecine de Moscou en 1973 et entre à l’Institut des problèmes médico-biologiques (IMBP). Chef de secteur à l’IMBP en 1988, il est candidat es sciences médicales en 1979, puis docteur es sciences médicales en 1999. Il est candidat-cosmonaute en 1976, mais il n’est sélectionné qu’en janvier 1989. D’octobre 1990 à janvier 1992, il suit la préparation générale à la Cité des étoiles. De janvier à juillet 1993, il s’entraîne pour un vol de longue durée avec Poliakov et Arzamazov. D’octobre 1997 à février 1998, il s’entraîne à nouveau à la Cité des étoiles. Il effectue un vol à bord du Shuttle (STS-106) en août 2000. Il dirige le projet Mars-500 en 2009-2010.

Décès de Igor Ivanovitch VELITCHKO le 14 décembre 2014 à l’âge de 81 ans


Né le 22 janvier 1934 à Kharkov (Ukraine), il termine l'Institut polytechnique de l'Oural en 1957 et entre au NII d’Automatique (SKB-626) de Sverdlovsk où il s’occupe de système de guidage pour les missiles navals (SLBM) de V.P.Makeiev. Il est premier adjoint en 1973, puis chef et constructeur principal en 1982. Il reçoit l’ordre de Lénine en 1969, le prix d’Etat en 1974, le prix Lénine en 1978, puis un second ordre de Lénine en 1984. Il devient chef et constructeur général de l'OKB de Makeiev en 1985/98. Il était docteur es sciences techniques en 1989, professeur en 1993. Il a participé à la création des SLBM R-11FM/D-1, R-13/D-2, R-21/D-4, R-27/D-5, R-29/D-9, R-29R/D-9R, R-29RM/D-9RM, R-39/D-19.

Décès de Jean-Paul Béchat le 24 novembre 2014

 

Né le 2 septembre 1942 à Montlhery, il est diplômé de l'Ecole Polytechnique en 1962 et titulaire d’un Master of Sciences de l'Université de Stanford en 1969. Il entre chez Snecma octobre 1965 comme ingénieur de production, où il prend rapidement la responsabilité de l’activité d’assemblage des tuyères des moteurs du Concorde, puis de la Gestion de production de l’usine de Corbeil.

Il occupera ensuite la fonction de directeur de production (1974-1978), de directeur délégué aux Affaires Industrielles, puis de directeur général adjoint d’Hispano-Suiza (1982- 1985). Entre-temps, il assure au sein de Snecma les fonctions de directeur adjoint auprès du directeur technique (1979-1981) et de directeur des Relations du travail (1981-1982), où il mène à bien le passage aux 39 heures. En 1986, il devient directeur général puis président- directeur général de Messier-Hispano-Bugatti (Groupe Snecma), où il modernise l'outil industriel, constitue un réseau international de services et crée Messier-Dowty en 1994.

De 1994 à 1996, il est président-directeur général de la Société Nationale des Poudres et Explosifs (SNPE), dont la division Matériaux Energétiques rejoindra le périmètre de Safran en 2011. Il a ensuite été nommé Président-directeur général de Snecma, poste qu'il assurera jusqu'à la création de Safran en 2005. Enfin, il est Président du directoire de Safran entre 2005 et 2007. Jean-Paul Béchat a également été Président du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS) de 1997 à 2001, puis Président d’Honneur et membre du Conseil. Il était aussi administrateur du Musée de l'Air et de l'Espace.

Il était Commandeur de Ordre national de la Légion d'honneur, Officier de l’Ordre national du Mérite, Membre Émérite de l’Association Aéronautique et Astronautique de France (AAAF), Membre de l’International Academy of Astronautics (IAA), Honorary Fellow de la Royal Aeronautical Society (RAeS), Médaille d'Or du C.E.A.S. (Council of European Aerospace Societies), etc.

Décès de Jean-François Denisse le 17 novembre 2014 à l'âge de 99 ans

 

Né le 16 mai 1915 à Saint-Quentin, il passe l’agrégation des sciences physiques à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) en 1941 et devient professeur de physique au Lycée de Dakar. Revenu en France à la Libération, il entre au laboratoire de physique de l’ENS et entreprend une thèse sous la direction d’Yves Rocard. Il s’intéresse alors à la radioastronomie et passe sa thèse sur l’activité solaire en 1950. En 1951/53, il retourne à Dakar comme professeur à l’école des Hautes Etudes de Dakar. Puis il entreprend la création du service de radioastronomie de Meudon. Des radiotélescopes sont installés à Nancay à partir de 1956. En 1961, il succède à André Danjon comme directeur de l’Observatoire de Paris. En 1968, il fonde l’Institut national d’astronomie et de géophysique (INAG), ancêtre de l’INSU. Après avoir présidé la commission de radioastronomie de l’Union Astronomique Internationale (UAI), il préside le CNES en 1967/73 et le Cospar en 1978/82. Il était membre de l’Académie des sciences depuis 1967, membre de l’Académie Internationale d’Astronautique (IAA) depuis 1968, etc


 

Décès de Claude Gourdet le 25 octobre 2014 à Cachan (76 ans)

 

Claude Gourdet est né le 28 Avril 1938 à la Palisse et décédé à Cachan le 25 octobre 2014 à l’âge de 76 ans. Après un premier cycle d’études à l’Ecole Supérieure de Commerce de Clermont-Ferrand, il intègre HEC Paris. Il entre au CNES Paris en 1973 à la Direction des Affaires Internationales pour animer le Bureau de la promotion commerciale (promotion du savoir-faire du CNES). Initiateur du projet de promotion de l'industrie spatiale française, il crée le GIE Prospace en juillet 1974 et en sera l’Administrateur jusqu’en 1982. En Janvier 1982, il entre à la Mission du Musée de la Villette  qui a pour fonction de faire connaître l'histoire et le développement des sciences et des techniques. Détaché à Satel Conseil (GIE du CNES et de France Télécom) de 1986 à 1996, il crée le Colloque Satel Conseil qui réunira tous les deux ans à Paris les grands dirigeants du monde des télécommunications spatiales. Puis, il est nommé Directeur Exécutif de l'IAF (Fédération Internationale d’Astronautique) de novembre 1996 à novembre 2005. Claude Gourdet restera dans la mémoire de ses amis et collègues du monde spatial comme un homme ayant une grande créativité appliquée à la communication.

 

Décès de Jean-Pierre Fouquet le 16 août 2014 à Grasse à l'âge de 68 ans.

Né le 13 mars 1946, il avait terminé le lycée Chaptal, l'ESTACA, puis la Fac de droit d'Assas (maîtrise de droit des affaires). Il avaiat travaillé chez SEV Marchal (responsable de la propriété industrielle) avant d'entrer au Cnes en 1974.

Il fut d’abord directeur des opérations à Kourou pendant cinq ans (ayant lancé plus de cent fusées-sondes, il est probablement le DDO qui a effectué le plus grande nombre de lancements) avant de passer à la planification, puis d’être détaché à Washington pendant trois ans (1980/83). Il effectua ensuite un passage de trois ans chez Aérospatiale (sous-directeur des produits nouveaux) avant de revenir au Cnes pour prendre en main la destinée de Novespace pendant vingt ans (1986-2006). Elle avait été créée pour les transferts de technologies spatiales vers l’industrie non spatiale et la promotion de la microgravité en tant qu’outil d’expérimentation scientifique. Les transferts de technologies ont été arrêtées en 2002. Mais les vols paraboliques, eux, avaient débuté en janvier 1988 avec l’accord permettant aux industriels français et européens d’effectuer des campagnes à bord du KC-135 de la Nasa. Puis, de février 1989 à juin 1995, Novespace a effectué 44 campagnes avec la Caravelle Zero-G du Centre d’essais en vol (CEV) de la DGA. Enfin, depuis mai 1997, Novespace exploite l’Airbus A300 Zero-G qui est le plus gros avion du monde pour les vols paraboliques.

Jean-Pierre était passionné par les voitures anciennes. Il en avait restauré un grand nombre. Il avait créé le Club 190SL (Mercedes) en 1992 et en avait assuré la présidence pendant 20 ans.

L'IFHE transmet toutes ses condoléances à la famille.

 

Jean-Pierre Fouquet avec Christian Lardier et Christophe Bonnal
Jean-Pierre Fouquet avec Christian Lardier et Christophe Bonnal

Décès de Jean-Albert Dinkespiler

 

J-A Dinkespiler (1927-2014) a été au Cnes en 1962/67 (directeur de Brétigny), puis directeur des programmes de l'ESRO en 1967/74, puis directeur adjoint du JRC de la CEE en 1974/79, puis directeur adjoint Science, techno et Energie de la CEE (DG XII) en 1979/82, puis directeur du JRC  en 1982/86.

Décès du général-lieutenant Pavel Grigorievitch Degtiarenko, chef du cosmodrome de Kapustin Yar en 1975/81 (10/3/1926-14/10/2014).

A 17 ans, il participe à la seconde guerre mondiale, puis termine une école d'infanterie en 1947 pour faire sa carrière dans l'armée de Terre.

Après avoir terminé l'Académie militaire, il entre dans l'Armée des fusées stratégiques en 1960. Il est adjoint de la 33e division en 1969/70, puis commande la 37e division en 1970/73, puis adjoint de Kapustin Yar en 1973/75 et chef du cosmodrome en 1975/81. Il a notamment dirigé le lancement du satellite français Signe-3 en 1977. Il a reçu le prix d'Etat en 1980 pour le missile naval R-29RL/D9RL à trois ogives. En 1982, il est parti vivre à Minsk en Bielorussie.

Décès du cosmonaute Valery Romanov le 18/9/2014 à l'âge de 68 ans.
Valery Alexandrovitch Romanov: Né le 18/8/46 à Tcherniakhovsk dans la région de Kaliningrad, il termine le MVTU en 1970 et entre dans l’OKB-52 de Tchelomei. En 1974/75, il suit une préparation théorique sur la station Almaz. Pendant l’été 1975, il suit une préparation aérienne à l’aéroclub de Serpoukhov (8,5 heures de vol sur Yak-18A et 16 sauts en parachute). En septembre-octobre 1976, il participe à la mise au point des scaphandres Sokol-KV et Orlan-D. En janvier-février 1978, il s’entraîne sur la maquette d’Almaz lors de vols paraboliques en Tu-104LL. En avril-juin 1978, il effectue des entraînements en plongée dans la Mer Noire (près de Evpatoria). En octobre 1978, il suit une préparation théorique au NII-30 de Tchkalov sur le TKS et la capsule VA. En 1979, il suit une préparation théorique à l’usine Khrounitchev de Fili. En 1979/80, il fait partie de l’équipage Sarafanov-Romanov-Preobrajensky pour un vol sur TKS (analogue au NII-30). En 1982, il suit un entraînement de survie au Tian-Chan dans un groupe de cosmonaute dirigé par You. Senkevitch. En 1984, le programme est modifié en régime automatique. En 1987, il est chef de secteur de la NPO Mach.

Décès du cosmonaute Anatoli Nikolaievitch Berezovoï (11-4-1942 à 20-9-2014)

 

Né là Enem dans la région d’Octobre (région autonome d’Adygeïsk), il travaille comme monteur à l’usine Nieftmach de Novotcherkass. Il termine l’école des pilotes militaires de Katchina en 1965 et devient pilote-instructeur. En 1967, il est affecté à Tiraspol près d’Odessa. Il est instructeur de parachutisme en 1969. De mai 1970 à juin 1972, il effectue la préparation générale. Puis il entre dans le groupe du programme Spirale. En 1974, il s’entraîne avec You.A.Ponomarev dans l’équipage DOS-4. Il est pilote de 2e classe en 1975. De janvier 1975 à juin 1976, il commande le 4e équipage de Saliout-5 (Berezovoï-Lissoun). Puis il commande le 3e équipage de juillet à octobre 1976. Il est doublure de Soyouz-24 en janvier 1977. De février à juillet 1977, il commande l’équipage de la 3e expédition pour Saliout-5, mais le vol est annulé avec l’arrêt de la préparation du Soyouz. Il continuera sur le programme Almaz jusqu’en 1979. Il a termine l’Académie de l’air Gagarine en 1977. Il est pilote de 1ère classe en 1978. De 1979 à 1981, il se prépare pour un vol d’essai du TKS. De février à juin 1981, il s’entraîne pour une expédition à bord de Saliout-7. De septembre 1981 à avril 1982, il commande le 1e équipage de Saliout-7 (Berezovoï-Lebedev). Il effectue un vol spatial à bord de Soyouz-T5. En 1982, il est colonel et cosmonaute de 2e classe. De juillet à septembre 1983, il se prépare pour une visite à bord de Saliout-7 (Berezovoï-Gretchko). De septembre 1983 à mars 1984, il est doublure de l’équipage soviéto-indien (Soyouz-T11). En 1984, il commande le groupe des candidats-cosmonautes-expérimentateurs. De septembre 1985 à juin 1987, il s’entraîne comme cosmonaute-sauveteur. De juin 1987 à août 1988, il est doublure de l’équipage soviéto-afghan (Soyouz-TM6). De 1988 à 1990, il est cosmonaute-sauveteur. En 1991, il est commandant adjoint du groupe des cosmonautes. Il quitte le groupe le 21/10/92 et devient président adjoint de la Fédération de cosmonautique de Russie.

Décès d'Oleg Genrikhovitch Ivanovsky (18-1-1922 à 18-9-2014)

 

Il termine le technicum industriel en 1941 lorsque la seconde guerre mondiale éclate. Il part au front où il est blessé en 1943. Il quitte l'armée avec trois ordres militaires fin 1946. Il travaille à l'institut des liaisons de Mytichi en 1946/47. Puis il entre comme technicien dans le secteur de B.E.Tchertok à l'OKB-1 de Korolev le 28 mars 1947. En 1950, il est secrétaire du Parti de son secteur. En 1952/53, il suit les cours du soir de l'Institut d'énergétique de Moscou (MEI) et devient ingénieur en radiotechnique. Il entre alors dans le secteur de D.I.Kozlov. De septembre 1955 à février 1957, il est secrétaire du Parti de l'OKB-1. Le 15 février 1957, il est nommé constructeur en chef adjoint des Spoutnik et Lunik (adjoint de M.S.Khomiakov). Il reçoit le prix Lénine en 1960. Puis il devient constructeur en chef du vaisseau Vostok et reçoit l'ordre de Lénine pour le vol de Gagarine en 1961. De 1961 à 1965, il travaille à la Commission militaro-industrielle (VPK) du Conseil des ministres. En décembre 1965, il entre dans l'OKB de G.N.Babakine (NPO Lavotchkine). Là, il devient adjoint pour les missions lunaires en décembre 1967. Il met au point le Lunakhod (E-8) et le retour d'échantillons lunaires (E-8-5). Il reçoit pour cela le prix d'Etat en 1977. Après l'arrêt du programme lunaire en 1976, il s'occupe des programmes Prognoz et Astron. En 1983, il prend sa retraite en devient directeur du musée de Lavotchkine. Il avait écrit plusieurs livres sur le programme spatial soviétique sous le pseudonyme d'Alexei Ivanov.

Décès de V.A.Popovkine (25-9-1957 à 18-6-2014)

 

Termine l’académie Mojaïsk en 1979, sert à Baïkonour, termine l’académie Dzejinsky en 1989, sert dans les Forces spatiales (UNKS) en 1989/91, puis à l'Etat-major général en 1991/2001, chef d’état-major-1e adjoint des Forces spatiales en 2001/04, chef de l’armée spatiale en 2004/2008, ministre adjoint de la défense pour l’armement en 2009 (général d'armée), 1e adjoint en 2010, puis directeur général de Roscosmos en 2011/2013.

Décès de Frederick Ordway III (4-4-1927 à 1-7-2014)

 

A l'âge de 12 ans, il adhère à l'American Rocket Society (ARS). Diplômé de Harvard en 1949, il travaille d'abord dans l'industrie minière et pétrolière. En 1951, il entre chez Reaction Motors Inc, puis chez Republic Aviation Corp. Il rencontre Wernher von Braun en 1955 et travaille avec lui à l'Arsenal Redstone de l'ABMA puis au Marschall Spaceflight Center de la Nasa à Huntsville (Alabama). Parallèlement, il dirige la General Astronautics Research Corp de Huntsville. En 1968,il est le conseiller technique du film "2001 : l'odyssée de l'espace" de Stanley Kubrick. Puis il devient professeur à l'Université de l'Alabama avant d'entrer à la National Science Foundation e(NSF) en 1974. Il était l'auteur d'une trentaine de livres sur l'espace dont :

-Histoire mondiale de l'astronautique en 1966 (avec Wernher von Braun)

-The Rocket Team en 1979 (avec Mitchell Sharpe).

Il était académicien et membre du comité d'histoire de l'IAA. Nous le rencontrions chaque année au Symposium d'Histoire du congrès international d'astronautique (IAC). 

Décès de l'astronaute Steven Nagel

(27/10/46 à 21/8/2014)

 

Diplômé de l'Université de l'Illinois en 1969, il entre dans l'USAF. Il devient pilote. Il termine l'école des pilotes d'essai de l'USAF à Edwards en 1975. Il a volé sur F-100, T-28, F-4 et A-7 (12600 heures de vol). Il termine l'Université de Californie à Fresno en 1978. Astronaute (spécialiste de mission). Il a volé à bord de STS-51G, STS-61A, STS-37, STS-55. Il quitte le groupe des astronautes en mars 1995 (Colonel). Il travaille au centre spatial Johnson jusqu’à sa retraite de la Nasa en 2011.

Décès de l'astronaute Henry Hartsfield

(21/11/33-17/7/2014)


Diplomé de l'Université d'Auburn en 1954, il entre dans l'USAF. Il termine l'école des pilotes d'essai d'Edwards où il reste comme instructeur. Il a volé sur F-86, F-100, F-104, F-105, F-106, F-33, F-38, etc (5270 heures de vol). Il est astronaute MOL en 1966/69. Il a terminé l'Université du Tennessee en 1971. Il a volé à bord de STS-4, STS-12 et STS-22. Chef adjoint du bureau des astronautes.

Décès de Peter Glaser (5-9-1923 à 29-5-2014)

 

Né en Tchécoslovaquie, il fait la guerre, puis termine l'Université Charles de Prague en 1947. L'année suivante, il émigre aux Etats-Unis et obtient un master, puis un doctorat de l'Université de Columbia en 1951 et 1955. Il travaille ensuite chez Arthur D. Little Inc à Cambridge (Massachusett) jusqu'en 1994 (puis consultant en 1994/2005). Il a également été consultant au National Research Council en 1960/62, puis de la Nasa en 1963/67. Il était le project manager du Lunar Ranging Retroreflector Array d'Apollo-11 en 1969. En 1968, il a présenté le concept du Solar Power Satellite (centrale solaire en orbite) qu'il a breveté en 1973.

Décès du général-lieutenant You.M.Jouravlev (2-7-1941 à 19-3-2014)


Termine l’école de technique aéronautique de Volsk en 1961, l’académie Dzerjinsky en 1975, l’académie de l’état-major général, chef d'Etat-major de la 40e division de fusées de Ostrov en 1981/84, commandant de la 31e division de fusées de Proujan en 1984/88, chef de l’état-major en 1988/93, puis chef du cosmodrome de Plessetsk du 2/8/93 au 12/6/99 (essais des missiles à ergols solides RT-2, RT-2P, RT-20P, Temp-2S, RT-2PM, RT-23, RT-23UTTX, Topol-M, etc).

Décès du général-lieutenant E.I.Pantchenko (8-10-1927 à 23-5-2014)


Termine l’institut des liaisons de Moscou en 1951, entre à la direction principale de l'artillerie, puis à la direction de l'armement (GURVO) des RVSN, chef de secteur de la direction spatiale (GUKOS) en 1965, chef adjoint, puis chef de la 3e direction en 1977/84 (prix d'Etat en 1970), adjoint GUV pour Energya-Bourane en 1984/86, puis 1e adjoint GUV (direction de l'armement des Forces spatiales) en 1986/87.

Décès de

Jacques

VILLAIN le

15-9-2016

 

 

 

 

 

 

Né le 18 septembre 1947 à Coutances  (Manche), il entre à l’école technique de la Marine de Cherbourg qu’il termine en juillet 1969 comme spécialiste de l’asservissement des tourelles des bâtiments de guerre. Mais la mission Apollo-11 le fait changer d’orientation : il entre au LRBA où il rencontre un ancien de Peenemünde qui lui a confié son rapport sur le guidage du V2 qu’il avait réalisé en 1947 lors de son arrivée au LRBA. En 1970/83, il travaille à la DTEN de la DGA où il s’occupe des systèmes de guidage des missiles balistiques français. En 1983, il quitte la DGA pour entrer à la SEP qui s’occupe de propulsion. Là, il devient chef du département de la propriété industrielle et de l’intelligence économique. En 1997, il est nommé directeur de la communication de la SEP, puis de la Snecma. En 2001, il est directeur du Rayonnement international de Snecma. En 2005, il est directeur des affaires spatiales de Safran. En 2008, il prend sa retraite.
Il était membre de l’Académie internationale d’astronautique (IAA) en 1995, membre titulaire de l’Académie de l’air et de l’espace (AAE) en 1996, secrétaire général de l’Association aéronautique et astronautique de France (3AF) en 1995-1996, membre de l’AIAA en 2000, co-fondateur et vice-président de l’Institut Français d’Histoire de l’Espace (IFHE) en 1999, puis président en 2004-2007.
Il était chevalier de l’Ordre National du Mérite (décoration qui lui fut remise par l’ancien ministre Pierre Messmer le 12 décembre 1991) et officier des Palmes Académiques (décoration qui lui fut remise par la ministre Claudie Haigneré en novembre 2001).